Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 12:04

http://d0.img.v4.skyrock.net/d0b/oussama-oran-31/pics/2698365532_small_1.jpg 

 

 

14 novembre, Cairo Stadium, tous les joueurs de l’équipe nationale sont abattus. Enfin presque tous.

Le longiligne garçon de Bordj Menaïel affiche un sourire grand comme ça. Le journaliste  lui pose la question : «Pourquoi tu souris alors que tous tes copains sont complètement démontés ?» Sa réplique fut brève et explicite en même temps. «Je souris parce que je suis tout simplement content. Je vais vivre le plus grand match de ma carrière et vous, vous voulez que je sois triste.» Sa réponse nous surprendra sur le coup, mais après la bataille d’Oumdorman, nous avons tout compris.

En un match, il devient la vedette incontestée des Algériens. C’était le dernier rendez-vous des éliminatoires. Match décisif, crucial, les regards du monde du football étaient tous braqués sur Khartoum. Et alors que toute l’Algérie finit le match, la boule au ventre, toute la planète observera cet homme qui, au milieu de cette agitation, seul gardera son calme. Cerise sur le gâteau, il parviendra à bloquer toutes les balles… jusqu’à l’explosion finale. Ses coéquipiers se précipitèrent vers lui. Fier, souriant, le héros du moment a frappé.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sandub - dans Articles
commenter cet article

commentaires

match complet