Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 00:00



Les petits cracks du foot qui déchaînent les passions. Cela dure depuis plusieurs semaines, chaque jeudi soir, les quartiers résidentiels de Hydra se retrouvent dans une autre dimension. Et pour cause, des matches opposant de petits virtuoses se tiennent devant des tribunes archicombles. L’Algérie sera championne du monde en football ! Pour beaucoup de nos compatriotes juste le penser, c’est déjà un blasphème, l’écrire et le dire c’est carrément de la folie. Pourtant, cette “fanfaronnade” nous l’avons bien entendue ces derniers temps et à plusieurs reprises. Pas d’une seule personne ou de deux qu’on pourra mettre dans la catégorie des “marginaux” mais plutôt des centaines, voire des milliers entre ceux qui le crient haut et fort et d’autres qui au moins acquiescent de la tête. Ils forment une “secte” qui n’a pas un seul gourou mais plutôt 16 dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 12 ans. Ces seize sont reconnaissables à leurs pieds nus. Chaque jeudi, tous se retrouvent du côté de Hydra dans un rituel qui transforme les alentours du lieu de “culte” en véritable fourmilière à la grande surprise des riverains et particulièrement des papiches de Sidi Yahia (le néo-quartier branché d’Alger). Comment ne pas être étonné lorsque vous voyez des jeunes venant de plusieurs quartiers de la capitale (il y a même ceux qui viennent de La Casbah à pied) sortant des ruelles de Hydra et se dirigeant tous à vive allure vers le stade. En plus, ils ont un signe distinctif : un carton qu’ils portent à la main. Un “matériel” bien important puisque c’est pour s’asseoir dessus dans les gradins. Pour ceux qui sont encore dans le flou, il faut savoir que depuis la première lettre de cet écrit, on ne parle que d’un seul sujet : l’académie de football du club de Paradou. Des bambins de 12 ans sont en train de devenir un véritable phénomène de société au grand bonheur de leurs nombreux fans. Une lueur qui vient éclairer un tant soit peu les tristes jours dans lesquels baignent les Algériens depuis belle lurette. Leurs matches d’exhibition suscitent de plus en plus de curieux et à ce rythme-là, même le stade du 5-Juillet ne leur suffira sûrement pas. Des adversaires plus âgés sont ridiculisés Tout cela donne un jeu spectaculaire et efficace qui enchante les foules. Des foules qui viennent de tous les quartiers d’Alger supporters de tous les clubs, mais dont le dénominateur commun est l’envie de se reconnaître dans un football dont ils sont sevrés depuis longtemps. Chaque enchaînement collectif est salué par des «olé !», chaque but est fêté par des fumigènes. «Au départ, nous jouions contre des équipes minimes, pour avoir des vis-à-vis du même âge, mais les scores étaient tellement fleuves (il y eut même un 31-1 !) que nous avons décidé de jouer contre des cadets», explique Djamel Aïch, l’entraîneur adjoint. Les adversaires, bien que plus âgés et d’un plus grand gabarit, se sont succédé et leur sort a été semblable : des défaites cuisantes. Le NARBR, le CRB, le MCA, l’ASMO et autre USMB ont tous été ridiculisés, voire humiliés, que ce soit dans le jeu ou dans le résultat. La dernière équipe à avoir pris une valise a été la JSK, étrillée jeudi passé 6-2.

Partager cet article

Repost 0
Published by ALGERIEN TCHAT - dans Articles
commenter cet article

commentaires

match complet