Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 12:06

Troussier est l’un des entraîneurs qui maîtrisent le mieux le football africain pour avoir roulé sa bosse du Sud au Nord du continent.

Le Mondial n’a pas commencé que les rumeurs les plus folles commencent à circuler à propos du remplaçant de Rabah Saâdane à la tête des Verts. Cette fois, le vent du Nord nous a envoyé celle du Français Philippe Troussier, dont le profil de «Sorcier blanc» répond parfaitement à ce que rechercheraient les responsables du football algérien. 

L’un des entraîneurs qui connaissent le mieux le football africain 
Troussier est l’un des entraîneurs qui maîtrisent le mieux le football africain pour avoir roulé sa bosse du Sud au Nord du continent. Il avait démarré sa carrière africaine avec l’ASEC d’Abidjan avec lesquels il a remporté le titre de champion à trois reprises (1990, 1991 et 1992) avec, en prime, un record d’invincibilité de 105 matches, puis en tant que sélectionneur des Éléphants de Côte d’Ivoire. 

Il connaît l’Afrique du Sud au Nord 
Il prend ensuite la direction de l'Afrique du Sud (où il entraîne les Kaiser Chiefs) puis du Maroc (Crédit Agricole et le FUS de Rabat). En 1997, Troussier contribue à la qualification des Super Eagles du Nigeria pour la Coupe du monde 1998, puis il laissera la place au Serbe Bora Milutinović. Après un court crochet par le Burkina Faso le temps de la CAN de la même année (4e), c'est finalement avec les Bafanas Bafanas d'Afrique du Sud que Troussier participera au Mondial français.

 Un caractère autoritaire, mais une rigueur tactique assurée  
Son caractère autoritaire avec les joueurs lui joue souvent de mauvais tours. En revanche, il est apprécié pour sa rigueur tactique et son coaching qui lui ont valu le surnom de «Sorcier blanc». Après avoir fait largement ses preuves en Afrique plusieurs sélections nationales (Côte d’Ivoire, Afrique du Sud, Burkina Faso et  Nigeria), Troussier est attiré par l’Asie où le Japon lui déroulait le tapis rouge, puis le Qatar où il étonna le monde en voulant naturaliser plusieurs joueurs brésiliens moyennant des liasses d’argent. 
Nul n’est prophète en son pays ! 
Une mission qui n’aboutira pas. Le bon Mondial qu’il a réalisé avec la sélection nippone (2002) lui a ouvert les portes de la Ligue 1, dans son pays d’origine où l’Olympique de Marseille lui donna l’occasion de devenir prophète dans son pays (de novembre 2004 à mai 2005). Mais Troussier échouera après six mois d’efforts anéantis pas une mésentente ouverte entre lui et certains cadres, dont Bixente Lizarazu. 

C’est pour cette raison que la FAF le veut 
Une parenthèse de deux mois à la tête des Lions de l’Atlas (d’octobre à décembre 2005) marquera la rupture définitive avec le Maroc qu’il connaît pourtant mieux que tout autre pays. C’est sans doute pour cette raison entre autres que la FAF pourrait l’installer à la tête des Verts. L’Algérie devant affronter principalement le Maroc lors des prochaines éliminatoires combinées CAN/CM 2014. 

De belles empoignades chez lui en perspective, avec sa femme marocaine ! 
Profitant de sa disponibilité depuis près d’un an, les responsables du football algérien auraient misé sur Troussier pour contrer les projets marocains avec un entraîneur qui voudrait leur faire payer cher sa mise à l’écart d’une sélection qu’il convoitait depuis 1995, lorsqu’il était entraîneur du FUS de Rabat. Notons enfin que Philippe Troussier s’est converti à l’Islam depuis 2006 et s’est fait appeler Omar, après avoir épousé une… Marocaine ! Voilà qui promet des embrouilles dans son couple lors des confrontations entre l’Algérie et le Maroc. Bien sûr, si la rumeur venait à se confirmer dans les jours à venir. 



Partager cet article

Repost 0
Published by sandub - dans Articles
commenter cet article

commentaires

match complet