Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 00:00

L’EN militaire a frappé un grand coup, jeudi dernier, en se qualifiant à la finale de la Coupe du monde militaire 2011 qui se déroule à Rio de Janeiro, au pays de la Samba, le Brésil. En effet, les Verts  ont réussi le pari qu’ils se sont fixé bien avant l’entame de la compétition, c’est-à-dire celui d’atteindre la finale du Mondial militaire. En demi-finales, les camarades du capitaine modèle Koceïla Berchiche, sont tombés sur un sérieux adversaire, qui n’est autre que le pays hôte, le Brésil, favori de l’épreuve et de surcroît seul tombeur de l’EN militaire lors de la phase de poules, après l’avoir battu difficilement lors du premier match par la plus petite des marges (1-0). Une défaite que les poulains d l’émérite sélectionneur Abderahmane Mehdaoui ne méritaient point, au vue de la physionomie du match. Par la suite Aouadj et ses équipiers ont su se ressaisir de fort belle manière en infligeant une véritable raclée tour à tour à l’Uruguay (5-0) puis au Surinam (7-0). Ce qui leur a permis d’accéder aisément au dernier carré, grâce à leur position de meilleurs deuxièmes sur les trois groupes en lice. La demi-finale de jeudi était là une excellente occasion pour l’EN militaire de prendre sa revanche et du coup arracher son billet pour la finale. L’occasion était pour eux trop belle pour ne pas la saisir au vol. En entraîneur avisé, Mehdaoui a mis en place une organisation de jeu des plus indiquées, qui a permis à ses poulains de tenir la dragée haute à l’équipe brésilienne, soutenue en la circonstance par un très nombreux public. Les Verts ont fourni un bon match dans l’ensemble et ont su résister aux rushs brésiliens, notamment en première période. Il faut dire que dans la cage, Berrefane était dans un grand jour et a annihilé à lui seul, des actions de but dangereuses de l’équipe adverse. En seconde période, l’Algérie pouvait tuer le match sur certaines tentatives des Amroune, Aouadj, Okbi et autres, en prenant le jeu à son compte. Malheureusement, l’efficacité n’était pas au rendez-vous. La partie s’étant soldée sur un score nul de zéro partout, les deux équipes ont eu recours à la série des tirs aux buts pour se départager. Cette série a souri à nos capés qui n’ont manqué aucun de leurs tirs, pendant que Mourad Berrefane faisait le reste, notamment en repoussant avec brio un pénalty adverse, alors que les Brésiliens en avaient déjà manqué deux autres : l’un a été tiré hors du cadre, alors que l’autre a heurté le poteau.
La joie était indescriptible côté algérien où l’euphorie était bien perceptible. Mehdaoui savait bien ce qu’il disait lorsqu’il a affirmé avec conviction, juste avant que son team n’embarque en direction de Rio, que son équipe avait les moyens d’atteindre la finale et qu’en sélection militaire, dirigeants, staff technique et joueurs, tout le monde rêve de rentrer à la maison avec le trophée en main, ce qui serait historique pour l’Algérie et sa sélection militaire.

Les joueurs déterminés
Le sélectionneur a évoqué le fait que tous les moyens avaient été mis à la disposition de l’équipe, au sein de laquelle un sérieux travail a été accompli en perspective de ce Mondial 2011 du Brésil. Il a aussi affirmé qu’il avait entièrement confiance en son groupe. Les joueurs n’avaient qu’à faire le reste sur le terrain pour lui donner raison, et c’est à présent chose faite. En atteignant la finale où tout est possible, les Vets «militaires» sont conscients qu’ils ont là une superbe occasion de marquer l’histoire du football algérien et mondial.
Ce n’est pas tous les jours qu’on a une telle opportunité. Ils auront en face un adversaire des plus costauds et qui leur opposera, à n’en pas douter, une farouche résistance. Pour s’adjuger le trophée et être les meilleurs, Sidhoum, Khellili et compagnie devront sortir le grand jeu et surtout ne pas lâcher le morceau. Ils ont démontré jusque-là qu’ils étaient capables de beaucoup de bonnes choses.
A eux de ne pas échouer si près du but. Certes, ce n’est pas gagné d’avance, mais c’est jouable. Mehdaoui et ses poulains ont fait savoir que cette belle qualification en finale de la Coupe du monde militaire était le fruit des efforts soutenus de tout un chacun parmi les différents acteurs impliqués dans cette sélection nationale. Ils ont promis de tout mettre en œuvre afin de s’adjuger le trophée.

Partager cet article

Repost 0
Published by sandub - dans Articles
commenter cet article

commentaires

match complet